Diabète & Ramadan : vivez votre jeûne sereinement !

Retour à la liste des actualités
Diabète & Ramadan : vivez votre jeûne sereinement ! Diabète & Ramadan : vivez votre jeûne sereinement !
Diabète Diabète & Ramadan : vivez votre jeûne sereinement !

Le ramadan est une période très importante pour la majorité des musulmans, c’est un mois saint durant lequel le jeûne doit être observé du lever au coucher du soleil. Cette année il a lieu du 16 mai au 14 juin.

Il est contre-indiqué de faire un jeûne quel qu’il soit pour les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes. Le jeûne est déconseillé aux personnes atteintes de diabète. Malgré tout, le fait de pratiquer ou non le Ramadan demeure un choix personnel. Nos professionnels de santé ont quelques conseils à vous donner pour vivre sereinement ce moment et éviter les grosses variations de glycémies.

 

Pendant le Ramadan, l’alimentation est généralement hypercalorique (surtout pendant l’Iftar), riche en aliments traditionnels gras et sucrés, et pauvre en fibres. Voici quelques conseils de notre diététicienne :

 

  • Prendre 3 repas réguliers à des horaires stables :

« Iftar » à la rupture du jeûne après le coucher du soleil,

« Al Ichaa »  

« S’Hour » avant le lever du soleil.

 

  • Bien s’hydrater du soir au matin avec de l’eau (thé ou café) sans sucre. Eviter les sodas très sucrés.
  • Consommer avec modération les pâtisseries orientales sucrées (sfenj, msemen etc.)
  • Au moment de l’Iftar (repas de rupture du jeûne) : commencer par des aliments contenant des glucides à absorption rapide pour remonter la glycémie : dattes, fruit. Puis consommer un repas « normal ».
  • Au moment de la S’hour (dernier repas avant le lever de soleil) : privilégier des aliments contenant des glucides à absorption lente (Harira, Semoule, Haricots, Pain, Riz, Dhal...)

     

    Faire le Ramadan lorsque l’on est diabétique peut provoquer des déséquilibres glycémiques, voici quelques conseils de notre infirmière :

     

    • Préparer son ramadan en amont avec le médecin qui vous suit habituellement.
    • Contrôler sa glycémie plus souvent.
    • En cas d’hypoglycémies (<0.70g/l) ou d’hyperglycémies (>3g/l), stopper le jeûne pendant au moins une journée.
    • Eviter les activités physiques intenses pendant la journée.

     

    En ce qui concerne le traitement :

    • Si vous prenez des anti-diabétiques oraux, il faut les prendre du moment des repas sous l’avis du médecin qui vous suit habituellement.
    • Pour l’insuline lente :  il peut être nécessaire de la décaler, ce changement doit se faire sur les conseils de votre médecin.
    • Pour l’insuline rapide : celle-ci permet de couvrir les glucides du repas, il faudra donc s’injecter l’insuline rapide au moment des repas. Une adaptation de la dose sera peut être nécessaire.

     

    Enfin, le patch à insuline permet une grande souplesse dans l’adaptation du traitement au rythme de vie et permet donc d’éviter que les glycémies ne varient trop. 

     

    Pour plus de renseignements, appelez-nous au 02 43 28 77 88. ou rejoingnez-nous sur facebook