La smart food, qu'est-ce que c'est ?

Retour à la liste des actualités
La smart food, qu'est-ce que c'est ? La smart food, qu'est-ce que c'est ?
Nutrition La smart food, qu'est-ce que c'est ?

LA SMART FOOD, QU'EST-CE QUE C'EST ?

En effet, les Français n’ont pas le temps de manger le midi. 80 % d’entre eux ne dépassent pas les trente minutes pour leur repas, selon un sondage réalisé par Qapa.fr en 2015. Ainsi, 44 % des actifs ne s’octroient qu’entre vingt et trente minutes de pause et 27 %, entre dix et vingt minutes. 1 % ne prend même pas la peine de se nourrir.

« L’alimentation intelligente » consiste à proposer aux consommateurs des produits faciles à transporter, compacts et complets d’un point de vue nutritionnel. Le but est de couvrir les besoins nutritionnels à 100% et de remplacer efficacement un repas, sans carences.

  • Est-ce vraiment comparable à un repas habituel ?

Visuellement ? Non, ces produits sont présentés sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau, de boissons ou de barre.

La biodisponibilité des nutriments peut varier, en effet certains antioxydants comme le lycopène des tomates, ne sont pas utilisés, de la même façon consommés crus que cuits. Les produits reconstitués avec de l’eau ou les boissons, sont consommés liquides, plus vite absorbés, l'index glycémique est donc plus élevé (un peu moins dans les gammes à bases de céréales complètes).

La composition des produits  permet de couvrir les besoins en totalité ou partiellement, car personne n’a les mêmes besoins, et il s’agit de formule unique. De plus, la composition peut être longue et variée en saveurs. L'entreprise française Feed® assure que tous ses produits sont vegans, naturels, sans gluten, ni lactose ou OGM, et sont fabriqués en France. De nombreuses saveurs salées et sucrées sont disponibles comme de la tomate, de la carotte, du chocolat et des fruits rouges. Pour attirer plus d'utilisateurs, la société s'est associée au chef étoilé Thierry Marx, avec une gamme bio certifiée. 

  • L’alimentation est – elle uniquement une histoire de nutriments ?

En effet, cette forme d'alimentation, comme les substituts de repas dit "amaigrissant", ne permettent pas le plaisir visuel, ni gustatif, et ne facilite pas le partage ce qui  favorise ou accentue l’isolement social.

  • A quel prix ?

Plus cher que la « vraie » cuisine

Ex : Le consommateur peut s'offrir les breuvages Feed® pour la somme de 3,90€.

Ex : Les "Meal-shakes" Smeal® à base de céréales. Sous forme de poudre que l'on verse dans de l'eau, six saveurs comme spéculos, vanille ou encore champignon. Le festin coûte 3,75€.

Un repas « fait maison » à emporter à base de crudités de saison, d’un plat sans viande céréales (légumes secs, légumes verts frais de saison) et d’un fruit de saison revient en moyenne à 2€/pers.

 

Pour la planète, il semblerait que la smart food ne reponde pas à tous les critères : approsionnement local, impact écologique des produits.

Pour la santé en revanche, à priori, pas de prix à payer (hors gamme pour les "sportifs", hyperprotéinée)… En effet, pas de contres indications, selon le Pr Romon*, médecin nutritionniste exprimée dans l’article du sciences et avenir mais la smart Food doit rester un simple substitut à l’alimentation normale pour les gens qui manquent de temps.

 

Enfin, est-ce pire que le « fast-food » ?

Floriane CHARRETIER, Diététicienne-Nutrithérapeute

 

* Article « Smart Food et santé : faut-il consommer les produits Feed ? » Sciences et avenir  du 18.01.2019