Diabète & dents

Retour à la liste des actualités
Diabète & dents Diabète & dents
Diabète Diabète & dents

On parle souvent des conséquences « connues » d’un diabète mal équilibré : problèmes d’yeux, de pieds, de reins,… mais rarement de l’impact que l’hyperglycémie prolongée peut avoir sur les dents, en l’absence de soins préventifs bien entendu.

 

Petite révision de l’anatomie d’une dent 

 
 

 

 

Quels problèmes le diabète peut-il engendrer dans la bouche ?

Un diabète mal équilibré favorise l’apparition de caries dentaires, d’une gingivite ou d’une parodontite.

  • La carie est l’apparition progressive de sillons ou de trous dans la dent du fait de la formation de plaque dentaire (accumulation de bactéries, d’acides et de débris alimentaires) qui détruit l’émail. La carie peut devenir douloureuse lorsqu’elle atteint la pulpe dentaire qui contient des nerfs. Il est parfois nécessaire de retirer la dent cariée.
  • La gingivite est une inflammation de la gencive. Elle est due au dépôt de bactéries au niveau de la jointure entre la dent et la gencive : le collet. La gencive peut gonfler et se mettre à saigner lors du brossage.
  • La parodontite est une inflammation plus en profondeur. Elle touche à la fois la gencive et les os. Elle est liée à l’accumulation de plaque dentaire sous la gencive et fait suite à une gingivite non ou mal soignée. Cela provoque un espacement de plus en plus important entre la dent et les tissus qui l’entourent et la soutiennent. Elle peut se mettre à bouger et se déchausser.

 

Pourquoi le diabète favorise-t-il ces problèmes ?

Comme pour la grande majorité des complications liées au diabète, les problèmes bucco-dentaires sont favorisés par une hyperglycémie prolongée. En effet, un taux de sucre important dans le sang entraîne un taux de sucre élevé dans la salive. Cela a deux conséquences : une diminution de la production de salive dont un des rôles principaux est le nettoyage de la bouche et des dents, et une salive plus sucrée favorisant le développement bactérien.

D’autre part, une hyperglycémie permanente entraîne une atténuation de la vascularisation des gencives, favorisant les lésions et rallongeant leur temps de cicatrisation.

N’oublions pas de préciser que les problèmes dentaires, bien qu’ils soient souvent silencieux, peuvent entraîner une hyperglycémie réactionnelle…. Il est donc vite possible de rentrer dans un cercle infernal…

 

Alors comment s’éloigner de ces complications ?

Là encore, comme pour la majorité des risques liés au diabète, le meilleur allié est la PREVENTION ! Une bonne hygiène dentaire quotidienne et des visites régulières chez le dentiste permettent bien souvent de détecter très tôt ces pathologies et de les traiter avant qu’elles ne prennent de l’ampleur ! Sans oublier la surveillance régulière de votre diabète (hémoglobine glyquée) et le suivi de votre traitement si vous en avez un, car diabète équilibré = réduction des risques !!!

Ne pas oublier que le tabac multiplie encore ces risques !!!

N’oubliez pas de préciser à votre dentiste que vous êtes diabétique et de lui apporter vos dernières analyses sanguines, cela pourra l’aider à adapter son traitement en conséquence.

 

Quelques conseils :

  • Ayez une alimentation variée et équilibrée ! Limitez les produits et boissons sucrés qui favorisent la formation de plaque dentaire et les hyperglycémies !
  • Brossez-vous les dents 2 fois par jour au minimum
  • Utilisez un dentifrice au fluor (adapté à l’âge pour les enfants)
  • Utilisez du fil dentaire tous les soirs pour enlever les petits restes coincés entre les dents
  • Buvez suffisamment d’eau pour favoriser l’humidité de la bouche
  • Consultez votre dentiste au moins une fois par an
  • Faites faire un détartrage au moins une fois par an

 

En chiffre, ça donne quoi ?

  • Les maladies parodontales sont le 6ème risque de complication du diabète (HAS, 2014)
  • Seulement 36% des diabétiques se rendent chez leur dentiste tous les ans (Ufsbd, 2015)
  • Les soins dentaires des diabétiques sont pris en charge à 100% …

 

Comme on dit, « Y’a plus qu’à !!! »