Deux nouvelles technologies

Retour à la liste des actualités
Deux nouvelles technologies Deux nouvelles technologies
DIABETE Deux nouvelles technologies

La prise en charge du diabète a bénéficié de deux innovations technologiques récentes qui permettent une meilleure gestion de la maladie et une amélioration du confort des patients :

1°) Depuis septembre 2015 le système Flash d’auto-surveillance donne une lecture du taux de glucose à l’aide d’un capteur de petite taille fixé par adhésif sur le bras pour une période de 2 semaines et d’un lecteur qui donne instantanément la valeur du taux de sucre lorsqu’on le passe devant le capteur. Il s’agit donc d’une lecture immédiate qui peut être répétée autant de fois que le patient le souhaite dans la journée. Cela évite au patient de se piquer les extrémités des doigts plusieurs fois par jour et de faire la lecture sur des bandelettes. Les piqures au doigt étant réservées pour le contrôle du bon fonctionnement du lecteur Flash ou en cas de résultat paraissant anormal. Cet appareil est remboursé par la Sécurité Sociale depuis juin 2017.

2°) Depuis juin 2016 en France un nouveau système d’injection d’insuline a été mis sur le marché : il s’agit  d’un patch également appelé Omnipod qui est fixé sur une partie du corps (bras, cuisse, abdomen, dos) et qui est changé tous les 3 jours : il assure une fourniture régulière d’insuline au patient. La commande et la surveillance du débit d’insuline sont effectuées à partir d’une télécommande qui permet de faire un contrôle du débit d’insuline et d’injecter instantanément une petite quantité d’insuline (appelé bolus) avant les repas ou en cas de forte hyperglycémie. Ce système n’utilise qu’un seul type d’insuline : l’insuline rapide. Il évite de se piquer plusieurs fois par jour « au stylo » et il remplace l’encombrant système de la pompe à insuline et de son cathéter.

L’expérience de plusieurs mois d’utilisation de ce patch par les patients diabétiques a montré l’intérêt de ce système d’injection de l’insuline : diminution des hypoglycémies, bonne optimisation du profil glycémique, amélioration de la qualité de vie.

La Sécurité Sociale prend en charge à 100% au titre des Affections de Longue Durée le « Patch à insuline ». La SATIM assure la délivrance des patchs avec l’apprentissage de ce système et le suivi régulier du fonctionnement. Cela peut être complété par les autres actions d’aide à la gestion de la maladie chronique organisées par la SATIM : diététique, suivi infirmier, activité physique adaptée, groupes de parole, etc.

Il est possible pour un patient diabétique d’utiliser soit le système Flash d’auto surveillance, soit le  système de Patch à insuline, soit les deux.

 

RAPPEL : Le Professeur Éric RENARD, endocrinologue et diabétologue au CHU de Montpellier fera une conférence organisée par la SATIM le vendredi 6 octobre de 14h à 16h30  au NOVOTEL des bords de l’Huisne, Boulevard Robert Schuman au Mans. Places limitées, inscription et renseignements à la SATIM 02 43 28 77 88.